Reconversion : D'infirmière à un métier avec les animaux

  • Témoignages & expériences de reconversion après infirmière
  • 09 Décembre 2021
  • 2 commentaires

Salut les infirmières,

Vous aimez les animaux ? Les petites comme les grosses bêtes à plumes ou à poil ? Et vous aimeriez faire de cette passion un métier ? Vétérinaire, animateur pédagogique, auxiliaire de santé animale, éducateur de chiens guide…

Pour bien comprendre ce milieu nous avons fait la très jolie rencontre de Monique, IDE de 45 ans qui vit dans un petit village de la Champagne Ardennes et qui nous a fait découvrir sa passion partagée avec sa fille. En plus d’être IDE en soins de suite gériatrique à mi-temps, elle a développé une activité de zoothérapie et d’éducatrice canine et accueille plus de 20 animaux dans un lieu dédié. On vous explique dans cet article les métiers et les perspectives autour des animaux en faisant un petit tour d’horizon complet. Histoire de vous aider à vous projeter dans ce milieu souvent vocationnel en tout connaissance de cause.

Il ne vous reste plus qu’à vous installer confortablement (pas sur une peau de mouton, hein ! ça serait très très limite pour parler de l’amour et des soins à prodiguer aux animaux 😊) et on vous souhaite une attentive et belle lecture !

 

CE QUE TU VAS APPRENDRE DANS CET ARTICLE...


► INFOS GENERALES SUR LE SECTEUR ANIMALIER

► LES METIERS DE LA PROTECTION, DU BIEN-ETRE ET DU SOIN

► LES METIERS DE L'ELEVAGE

► LES METIERS DU DRESSAGE

► LES METIERS DU CONSEIL ET DE LA PEDAGOGIE

LES METIERS DE LA VENTE

► LES COMPETENCES REQUISES POUR EXERCER CES METIERS PASSION

► LES FORMATIONS A ENVISAGER

► LE SALAIRE AUQUEL S'ATTENDRE

 

Clicker training - méthode dressage pour chien

 

Préambule : Informations générales sur le secteur animalier

À l’inverse de ce qu’on pourrait imaginer, les métiers animaliers sont très diversifiés et ne se résument pas uniquement à la profession de vétérinaire. C’est comme si on disait que pour travailler à l’hôpital, il faut être médecin. Heureusement de nombreux autres acteurs soignants œuvrent au quotidien pour que les patients soient pris en charge au mieux.

Il existe de nombreux métiers qui peuvent être classés en 5 catégories :

 

Les métiers de la protection, du bien-être et du soin

Prendre soin des animaux est un métier qui fait fantasmer de nombreux individus. Que ce soit en milieu citadin, en milieu rural, ou en parc naturel ouvert ou fermé (zoo), le vétérinaire reste l’acteur référent mais de nombreux autres métiers sont accessibles avec ou sans certification et avec ou sans spécialisation spécifique à un animal : On retrouve les métiers d’assistant vétérinaire, d’auxiliaire de santé animale, de soigneur animalier, de toiletteur canin, de vétérinaire, d’hydrothérapeute canin, de masseur pour chien, d’ostéopathe animalier, de physiothérapeute animalier, de zoothérapeute, de maréchal ferrant, de palefrenier, de pet-sitter, de comportementaliste animalier.

Il est à noter que le bien-être de nos compagnons à 4 pattes est une des préoccupations majeures des propriétaires et des professionnels animaliers. Par conséquent ces métiers se développent à grande vitesse.

 

Les métiers de l’élevage

Les éleveurs vivent tout au long de l’année au rythme et aux besoins de leurs animaux. Ils pratiquent l’élevage depuis leur naissance jusqu’à leur accouplement, en passant par leur développement au quotidien afin d’assurer leur croissance dans des conditions satisfaisantes. Ces métiers attirent peu car ils induisent de réelles contraintes mais de forts besoins sont recensés.

On retrouve les métiers d’apiculteur, d’éleveur de chiens et chats, éleveur de chevaux, éleveur avicole, d’ovidés, de bovins…

 

Les métiers du dressage

Les professionnels du dressage ont un rôle différent. Ils sont en charge de construire et développer une relation de confiance privilégiée avec leurs animaux. A travers une observation et une analyse fine de leur mode de vie, de leurs réactions et de leur comportement, ils sont en mesure de personnaliser leur dressage et proposer aux animaux l’éducation la plus pertinente pour les faire progresser.

On retrouve les métiers de comportementaliste animalier, éducateur canin, éducateur de chiens guides, maitre-chien, fauconnier, dresseur de chevaux, accompagnateur de tourisme équestre, moniteur d’équitation

 

Les métiers du conseil et de la pédagogie

Pour pouvoir élever, soigner, protéger et aimer les animaux, les professionnels du monde animalier ont besoin d’être formés, conseillés est accompagnés tout au long de leur carrière par des experts dans le domaine. Les auditeurs qualité et performance, les consultants agricoles, les conseillers en cultures biologiques… les soutiennent et les accompagnent donc au quotidien pour les aider à maintenir et garantir la meilleure qualité / quantité pour pouvoir vivre de leur passion.

De nombreux espaces accueillant des animaux ouvrent leurs portes pour conseiller et informer de façon pédagogique le grand public.

On retrouve les métiers d’animateur pédagogique, d’auditeur qualité et performance, de consultant / conseiller agricole, conseiller en cultures biologiques

 

Les métiers de la vente

Le nombre de foyers accueillant un animal domestique étant chaque année en forte croissance, les métiers de la vente et du toilettage se multiplient aussi. Les débouchés et opportunités professionnelles de ses métiers se développent également de façon massive. Cette croissance s’inscrit en proportionnalité à l’amour des Français pour les animaux.

On retrouve les métiers de vendeur en animalerie, commercial agricole ou de produits dédiés aux animaux

 

Quelles sont les compétences requises pour exercer auprès des animaux ?

 

Aimer le contact avec les animaux

Si pour être infirmière il est nécessaire d’aimer profondément les contacts humains, pour exercer un métier auprès des animaux il est indispensable d’être passionné par leur développement et leur bien-être. Le contact humain reste essentiel dans ce métier puisqu’il est important de pouvoir créer de la confiance et de la réassurance auprès des propriétaires.

 

Avoir un bon état de santé général

En effet, dans ces métiers, il est parfois nécessaire de soulever, porter, aider les animaux à se mouvoir. Ils peuvent être parfois de taille et de poids imposant.

Par ailleurs, il ne faut bien sûr pas souffrir d’allergie quelconque aux poils ou aux plumes d’animaux et aux produits chimiques.

 

Avoir un bon sens de l’observation

Être observateur et avoir un bon esprit d’analyse s’avère très utile afin de pouvoir identifier toute forme de dysfonctionnement, pathologie, changement de comportement, fatigue d’un animal

 

Être doté de capacités d’adaptation

Il est essentiel de pouvoir personnaliser sa prise en charge en fonction des besoins des animaux et ils peuvent être extrêmement différent de l’un à l’autre. De la même façon, il faut être capable de s’ajuster aux interrogations et aux souhaits des propriétaires, tout en garantissant le bien-être de l’animal avant tout.

 

Animal care

 

Quelles formations faut-il prévoir pour accéder à ces métiers animaliers ?

Il faut bien comprendre que ce secteur d’activité est très hétérogène. Différents niveaux de formation sont donc requis en fonction des professions visées, allant du BEP/CAP au Master 2 ou Bac +5. De nombreux métiers sont parfaitement accessibles sans aucun diplôme spécifique. Il faut pouvoir justifier tout de même d’une formation, même si elle ne débouche pas sur un diplôme ou une certification. Ces formations permettent d’acquérir un bon niveau de connaissances générales animalières (anatomie, biologie, psychologie, analyse des comportements et du mode de vie, reproduction, développement…) Elles permettent également d’acquérir une expertise technique et d’asseoir votre crédibilité pour pénétrer ce marché spécifique.

 

A l’inverse, certains métiers spécifiques dans l’élevage, la vente ou l’éducation canine… nécessitent l’obtention d’un titre très spécifique est requis : il s’agit de l’ACACED (un Attestation de Connaissance des Animaux de Compagnie d’Espèce Domestique).

 

enlightened Le point de vue Infirmière Reconversion : Nous avons accompagné plusieurs IDE qui ont évolué vers ces métiers notamment en tant qu’assistantes vétérinaires… parfois avec reprise d’étude, parfois sans. Une IBODE a réussi à faire valoir ses compétences d’aide opératoire, de circulante et de panseuse mais aussi ses connaissances en asepsie et son organisation en milieu stérile pour intégrer une clinique vétérinaire sans reprise de formation. Excepté si vous êtes dans ce cas, nous pouvons que fortement vous recommander de suivre une formation en fonction de votre projet visé dans le secteur animalier.

Et n’oubliez pas que pour nombreuses de ces formations, votre CPF (compte personnel de formation) peut être mobilisé si vous êtes une infirmière du privé, en libéral ou en demande d’emploi. Pour les IDE du public, il vous faudra un accord écrit de votre employeur.

 

Quelle rémunération pour les métiers animaliers ?

Le monde des animaux fascine mais a pourtant la réputation de ne pas offrir les salaires les plus attrayants. Comme en tant que soignant, ces métiers sont très souvent vocationnels et sont avant tout exercés pour cette raison plus que pour l’aspect financier.

Excepté pour le vétérinaire, la rémunération de ces professions se situe environ à 10 à 15 % au-dessus du SMIC, selon les dernières statistiques sur le sujet. L’évolution de la rémunération n’excède pas les 30% en fin de carrière.

Certains métiers ne répondent pas à cette tendance : car ils exigent une formation longue, pointue et parfois très recherchée : C’est le cas des vétérinaires ou zoologistes. Les métiers animaliers exercés en libéral peuvent également être nettement supérieurs et sont étroitement liés à la reconnaissance et à la qualité de travail de ces professionnels, sur le marché du secteur animalier.

 

Conclusion & outils complémentaires

Merci Monique pour le temps que tu nous as accordé. Merci également de nous avoir ouvert tes portes et félicitations pour l'ensemble de ces projets menés de front : auprès des personnes âgées et auprès des animaux et parfois les 2 en même temps smiley !

Tu souhaites en savoir plus ? Cet article te donne envie de te lancer ? Voici un lien qui te sera utile pour retrouver des fiches détaillées par métier animalier.

Mais pour te lancer dans une reconversion ou une formation, ês-tu sûr.e qu’il s’agit du bon choix ? Du bon projet pour toi ? Adapté à tes besoins, tes contraintes actuelles et ta personnalité professionnelle ? ou à l'inverse, tu veux te reconvertir mais tu ne sais pas comment ni quoi faire ?

Découvre notre programme et rejoins toutes les infirmières qui ont évolué grâce à notre accompagnement éligible au CPF.