Reconversion : D’infirmière aux métiers des Ressources Humaines

  • Spécialisations et reprises d'études pour les infirmières
  • 05 Avril 2022
  • 1 commentaire

Bienvenue dans la communauté Infirmière Reconversion !

Dans cet article, je te communique de nombreuses informations sur les métiers des ressources humaines puis je t’explique comment accéder à cette reconversion APRÈS une carrière d’INFIRMIÈRE. Si tu as également besoin d'échanges réels et opérationnels avec d'autres IDE qui évoluent professionnellement, tu peux rejoindre notre communauté et bénéficier chaque jour de nombreux conseils et témoignages...

 

 

Evoluer vers les métiers des Ressources Humaines après infirmière

 

Tu as longtemps attendu, mais maintenant ta décision est prise. Tu souhaites quitter ton poste d’infirmière en milieu hospitalier, en EHPAD, en laboratoire ou bien en libéral.

L’objectif ? Découvrir un tout autre métier !

Toutefois, tu te sens perdue, tu hésites et tu ne sais pas vraiment quoi faire ? Tu sais juste que tu as besoin de contact humain et de te sentir utile dans ton travail ?

Pas de panique, je suis là pour toi, pour t’apporter régulièrement de nouvelles idées.

Alors, voici la question du jour…

As-tu pensé aux ressources humaines (communément appelées les RH) ?

Tout comme la profession infirmière, les métiers des ressources humaines sont tournés vers l’humain et requièrent un sens aigu du relationnel. Chez Infirmière Reconversion, nous connaissons bien cette alternative accessible aux IDE (Héhéhéhé). En effet, j’ai moi-même repris mes études en suivant un master en RH. Ensuite, j’ai travaillé avec passion pendant plus de 10 ans dans ce secteur très motivant ! Depuis 2009, les RH incarnent pour moi un sujet de prédilection, que je n’ai jamais quitté. Sans cette expérience, je n’aurais pas été légitime pour créer Infirmière Reconversion et accompagner de nombreuses IDE.

Il est donc temps que je te parle précisément de mon second métier de cœur. Dans cet esprit, j’ai souhaité étayer ma vision et mes propos en échangeant avec Anaïs, une ex-IDE accompagnée par notre équipe. Elle s’est reconvertie dans le secteur des RH à l’issue de son bilan de compétences Infirmière Reconversion. Voici tout ce qu’il te faut savoir sur la reconversion d’infirmière aux principaux métiers des ressources humaines.

 

Ce que tu vas apprendre dans cet article :


  • La gestion des ressources humaines : de quoi s’agit-il ?
  • Quels postes peut-on occuper ?
  • Quels sont les prérequis pour envisager une reconversion d’infirmière aux métiers des ressources humaines ?
  • Comment faire pour évoluer d’un poste d’IDE aux métiers des ressources humaines ?
  • Quelle rémunération pour les métiers des ressources humaines ?
  • Reconversion d’infirmière aux métiers des ressources humaines : quels débouchés ?

 

 

La gestion des Ressources Humaines : de quoi s'agit-il ?

Auparavant appelée gestion du personnel, la gestion des ressources humaines (ou GRH) regroupe un ensemble de pratiques relatives à la sélection, l’intégration, l’accompagnement et le suivi et des collaborateurs d’une entreprise privée ou publique. La GRH s’organise autour de 5 axes principaux :

  • l’évaluation des besoins en matière de compétences et d’emplois dans l’entreprise ;
  • la recherche puis le recrutement de nouveaux talents en capacité de répondre aux besoins de l’entreprise ;
  • le développement des compétences et la formation des salariés ;
  • l’appréciation et l’optimisation des conditions de travail, dans le but de veiller au bienêtre des collaborateurs et, dans le même temps, améliorer les performances de l’entreprise ;
  • ainsi que la prise en charge de la rémunération des collaborateurs.

Tout comme l’infirmière diplômée d’état est indispensable à la bonne marche d’un établissement de santé, la GRH est essentielle au bon fonctionnement de l’entreprise. C’est ce qu’on appelle une fonction support : celle-ci s’organise transversalement au sein de chaque établissement ou entreprise.

Ainsi, occuper un poste relatif aux RH permet de se sentir utile au quotidien. En règle générale, ce sentiment est une facette du métier d’infirmier que l’on affectionne. Bonne nouvelle, tu continueras à le ressentir en travaillant dans la GRH, tout en te séparant des aspects qui ne te conviennent sans doute plus dans ta profession d’IDE : les soins techniques, le travail les jours fériés et le weekend, la pénibilité physique, etc.

 

Ressources Humaines reconversion après infirmière

 

Quels postes peut-on occuper ?

La GRH est un secteur qui évolue constamment, où l’innovation a toute sa place. Elle se compose de fonctions diverses et variées. Je te détaille les principales ci-dessous.

 

Responsable du recrutement

Ce poste compte deux aspects principaux. D’une part, le responsable contribue à l’analyse des besoins de l’entreprise ou de l’établissement ainsi qu’à l’élaboration de la stratégie de recrutement adaptée. Au quotidien, il doit répondre aux questions suivantes :

Quelles sont les compétences dont nous avons besoin en priorité ? Dans le but de répondre à quels enjeux ? Quelle est l’échéance à respecter ? Quel est notre budget ? Qu’attendons-nous précisément de ces collaborateurs ? Voici les questions clés auxquelles il faut répondre, en échangeant avec les différents corps de métier de l’entreprise.

Ainsi, le recruteur et son équipe œuvrent tout au long du processus d’embauche : définition du poste, détermination des compétences nécessaires, mise au point et publication de l’offre d’emploi, présélection des profils prometteurs, entretiens et mises en situation des candidats, accueil et intégration de la personne retenue…

 

Chief Happinness Officer (ou CHO)

Comme son nom l’indique, le CHO veille au bien-être des collaborateurs de l’entreprise. Il met en place diverses actions visant à insuffler une dose de bonheur au travail ! L’objectif ? Un personnel qui se sent bien et des performances accrues.

Cette fonction peut sembler superflue et même totalement improbable pour nous les infirmières. En effet, nous ne sommes pas habituées à ce que quelqu’un prenne soin de nous, et encore moins que ce soit un job à plein temps !

Pourtant, de nombreux grands groupes, des PME et des start-ups engagent des CHO. Un choix judicieux, car il est prouvé qu’un salarié qui se sent épanoui reste plus longtemps au sein de l’entreprise. Il a davantage envie de s’engager, de s’investir et de travailler pour son entreprise.

 

Responsable de la formation

Quoi de plus motivant qu’apprendre, transmettre et développer de nouvelles compétences ?

À l’écoute des volontés individuelles (si, si, je t’assure) ainsi que des besoins collectifs exprimés par les managers ou la direction, ce professionnel organise les diverses formations des travailleurs de l’entreprise.

Les missions du responsable formation sont variées : gestion du budget dédié à la formation, recherche des organismes, des intervenants, analyse des contenus des formations… Celui-ci étudie également l’impact des formations sur la performance des équipes et, plus généralement de l’entreprise.

 

Gestionnaire de paie

Le gestionnaire de paie veille à ce que chaque collaborateur dispose à la fin du mois d’un bulletin de salaire conforme et d’une rémunération exacte.

Ses compétences lui permettent aussi de prendre en charge des demandes spécifiques : départ à la retraite, activation de la prévoyance, intégration d’une mutuelle entreprise, attribution des bonus, calcul des parts de salaire variable…

Cette fonction demande de la rigueur, de la concentration, de la logique ainsi qu’un bon sens du contact. Il y a effectivement beaucoup d’interactions avec les différents services.

 

Responsable de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (ou GPEC)

La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) se définit comme une démarche stratégique permettant d’adapter les emplois, les effectifs et les compétences. La GPEC tient compte de la stratégie de l’entreprise et des modifications progressives de ses enjeux liées à des facteurs environnementaux, économiques, sociaux, digitaux, écologiques ou juridiques.

Il s’agit donc d’accompagner le changement pour mieux appréhender les enjeux de l’entreprise, du territoire, du marché, des salariés. Les professionnels RH qui réfléchissent à ces sujets œuvrent au cœur du réacteur ! Ceci implique une collaboration avec tous les autres acteurs RH de l’entreprise.

Voici quelques exemples d’activités qui rendent ce métier plus concret :

 

D'autres métiers des RH

Les professionnels des RH peuvent également évoluer vers d’autres sujets.

Citons par exemple l’inclusion et la diversité (l’intégration de tous, sans discrimination liée au genre, à l’orientation sexuelle, à l’ethnie, à un éventuel handicap…) ou la responsabilité sociétale des entreprises (RSE). La RSE se définit par l’intégration volontaire de préoccupations sociales et environnementales aux activités et aux relations commerciales de l’entreprise. Celle-ci s’avère de plus en plus importante face aux enjeux écologiques actuels.

Bon à savoir : être éco-infirmière peut également être un plus à ce poste. Lire l’article sur l’IDE en santé environnementale.

 

Ressources Humaines reconversion après infirmière 

 

Quels sont les prérequis pour envisager une reconversion d'infirmière aux métiers des ressources humaines ?

Pour répondre de manière optimale à cette question essentielle, Mélanie, notre « infirmière-journaliste » 😊 est partie à la rencontre d’Anaïs. Cette dernière occupe un poste de chargée de recrutement. Comme je te l’expliquais, Anaïs est une ancienne IDE accompagnée par Infirmière Reconversion.

Voici ce qu’elle en pense : « Tout d’abord, il faut être certain de vouloir quitter le milieu soignant. Les pansements, les perfusions, les injections, tout ça c’est fini ! Ensuite, c’est vraiment important d’être motivé à l’idée de retourner à la fac pour apprendre un tout autre métier. Après avoir quitté l’école d’infirmière depuis plusieurs années, ce n’est pas toujours évident. Et pour finir, il faut un bon relationnel ça c’est sûr, mais il faut aussi un esprit d’analyse ».

Personnellement, j’estime que la capacité d’écoute, le sens du contact humain, l’empathie, l’organisation, la rigueur, l’esprit de synthèse ainsi que la prise d’initiatives sont des compétences essentielles aux métiers des RH. Savoir prioriser et gérer le stress représentent de réels atouts pour réussir dans cette voie.

Alors, si tu prends un peu de recul et que tu observes bien ces compétences, tu ne penses pas à quelque chose ? Je te laisse le temps de la réflexion…

Eh bien, toutes ces aptitudes incarnent le cœur même de notre métier d’infirmière. Et je pense même qu’aucune personne extérieure au milieu de la santé ne pourrait ou n’oserait les remettre en question. De surcroît, la crise de la Covid n’a fait que renforcer et mettre en lumière ces atouts. Ne crains pas d’évoquer ton expérience professionnelle ni de l’utiliser lors de ta reconversion d’infirmière aux métiers des ressources humaines !

 

Comment faire pour évoluer d'un poste IDE aux métiers des Ressources Humaines

Tout comme Anaïs et comme moi, tu peux envisager de t’inscrire à l’université dans le cadre de ta reconversion d’infirmière aux métiers des ressources humaines.

Grâce à nos 3 années d’études en soins infirmiers, nous pouvons intégrer un master, c’est-à-dire un diplôme national de niveau bac + 5. Le plus souvent, la sélection de l’étudiant est soumise à l’obtention d’une licence ainsi qu’à l’étude de son dossier. Mentionnons que le diplôme d’état infirmier est reconnu depuis 2012 au grade de licence. Pas d’inquiétude si, comme moi, tu as été diplômé avant 2012 : tu justifies de 3 années d’études à l’IFSI, ton inscription en master est tout à fait légitime.

J’ai d’ailleurs obtenu plusieurs retours positifs dès mes premières tentatives d’inscription. Si vraiment tu n’y parviens pas, tu peux postuler en Licence 3 de Ressources Humaines. Ce qui est fondamental, c’est de bien mettre en avant tes compétences d’IDE. Il te faut montrer en quoi elles sont réplicables et transposables dans le secteur d’activité des RH.

Bon à savoir : ces formations peuvent se faire à distance ou en apprentissage. Anaïs et moi avons choisi ce format car nous n’avions pas de sources de revenu personnel. Celui-ci permet de payer les frais de scolarité (plusieurs milliers d’euros) et de percevoir une rémunération (1400 € pour moi entre 2009 et 2011 et 1500 € pour Anaïs l’an dernier). Le salaire reste variable en fonction de l’entreprise.

 

 

Quelle rémunération pour les métiers des ressources humaines ?

Je l’évoquais, les salaires des professionnels des RH sont variables. En effet, ils tiennent compte du poste occupé, des années d’expérience, de la négociation menée lors de l’embauche…

On peut tout de même retenir que la rémunération est évolutive et plutôt attractive ! Elle se situe entre 22 000 € brut en tout début de carrière et jusqu’à plus de 120 000 € pour les postes à responsabilité.

 

Ressources Humaines reconversion après infirmière

Reconversion d'infirmière aux métiers des Ressources Humaines : quels débouchés ?

Les 2/3 des professionnels du secteur des ressources humaines occupent un poste au sein d’une entreprise. Mais il est tout à fait possible d’exercer de manière indépendante, en tant que consultant RH. C’est d’ailleurs une excellente opportunité si tu as envie de choisir tes missions, de t’organiser comme bon te semble et d’éviter la routine ! À cet égard, Anaïs nous dit « Un ami, qui est un ancien collègue de promo, travaille dans un cabinet de chasse de tête. Il accompagne les entreprises dans le cadre du recrutement et les aide à dénicher de nouveaux talents ». Personnellement, j’ai adoré le consulting car j’ai pu accompagner des clients différents sur des missions courtes.

Lorsque l’on questionne Anaïs sur son avenir, elle répond : « J’ai pour ambition d’accéder à un poste de responsable. En tant que professionnel des RH, on a de nombreuses possibilités d’évolution, c’est très motivant ».

Les perspectives sont variées pour une IDE. Tu peux notamment envisager de faire des ressources humaines dans un hôpital, un centre de soins, une association, une ONG, une assurance, un groupe de mutuelle ou une organisation publique. Dans ce cadre, notre passé d’infirmière prend encore plus de sens. De quoi t’aider à gagner en crédibilité et en confiance !

 

Alors convaincu(e) ?

 

Toi aussi, tu souhaites évoluer ? Tu as besoin d’aide pour confirmer une envie ou te donner des idées adaptées à ton profil ? Infirmière Reconversion t’accompagne dans ton projet professionnel : réserve dès maintenant un rendez-vous téléphonique, gratuit et sans engagement. Notre programme est éligible au Compte Personnel de Formation (CPF).

Quelles sont les formations éligibles au CPF ?