Reconversion : entrer dans la police après infirmière

  • Témoignages & expériences de reconversion après infirmière
  • 10 Mai 2022
  • Aucun commentaire

Bienvenue dans la communauté Infirmière Reconversion !

Dans cet article, je te présente différents métiers de la police et je t'explique comment accéder à ce type de reconversion APRÈS une formation ou une carrière d’INFIRMIÈRE. Si tu souhaites échanger avec d'autres IDE en reconversion, n’hésite pas à rejoindre notre groupe et découvre chaque jour de nombreux conseils et témoignages !

Préambule

Faire le deuil d’une vocation pour en construire une autre...

Quitter l’hôpital, la clinique ou l’EHPAD pour rejoindre les forces de l’ordre : voilà une reconversion qui peut sembler surprenante ! Pourtant, ce virage professionnel est entrepris par certains soignants. C’est le cas d’Omar, qui, après avoir passé 7 ans aux urgences d’un CHU de la capitale, s’est tourné vers notre organisme pour effectuer un bilan de compétences dédié aux IDE. Motivé, il a franchi toutes les étapes avec brio pour devenir officier de police.

Toi aussi, tu aimerais évoluer et découvrir un nouvel univers professionnel ? Grâce au témoignage d’Omar, je te présente cette possibilité de reconversion et je t’explique concrètement comment entrer dans la police après avoir été infirmière.

Pour te mettre en conditions réelles, c’est le moment d’aller chercher ton déguisement de policier qui prend la poussière dans le grenier, tes menottes, tes gants en cuir dans la table de nuit ou bien le faux pistolet en plastique de tes enfants qui traine sur la moquette entre 2 Playmobil ! Bah oui, c’est un métier terrain, hein ! 😊

Ce que tu vas apprendre dans cet article :

  • Quels postes peut-on occuper dans la police ?
  • Quels sont les prérequis pour envisager ce type de reconversion ?
  • Comment procéder pour mener à bien sa reconversion et entrer dans la police après infirmière ?
  • À quel salaire net peut-on prétendre ?
  • Quels sont les débouchés ?

 

reconversion après infirmière police policier

Quels postes peut-on occuper dans la police ?

La police nationale se compose de nombreux métiers. Voici trois exemples de postes auxquels tu peux prétendre dans le cadre de ta reconversion.

Gardien de la paix

Également appelé policier national, le gardien de la paix est un professionnel de terrain qui veille à la sécurité des personnes, des institutions et des biens. Ses missions quotidiennes dépendent essentiellement de son affectation : contrôles routiers, interventions aux frontières, protection de personnalités, lutte contre la délinquance, le terrorisme, le trafic de drogue…

Reconversion : entrer dans la police après infirmière pour devenir officier de police

Sous l’autorité hiérarchique du commissaire, l’officier de police remplit des fonctions de commandement. Doté d’un sens aigu des responsabilités et d’un excellent relationnel, il encadre la plupart du temps une équipe de policiers. Omar détaille les missions de l’officier de police : « Dans le cadre des enquêtes que l’on mène, on passe pas mal de temps à rechercher des informations, sur le terrain ou à distance. On effectue des missions de surveillance, des perquisitions, des interpellations et des interrogatoires. Il n’y a aucune routine mais attention, ça ne veut pas dire qu’on est tout le temps dans le feu de l’action ! Il y a aussi des phases de réflexion, de préparation, de coordination et de travail administratif. »

Technicien de la policie technique et scientifique (PTS)

Les techniciens de la PTS contribuent à élucider de nombreuses affaires. En effet, ils œuvrent sur le terrain ou en laboratoire pour collecter et analyser des preuves. Du relevé d’empreintes, à la prise de mesures précises, en passant par la réalisation de prélèvements, les techniciens de la PTS maîtrisent de nombreux gestes. Pour situer ce professionnel, il suffit de penser au flic en blouse dans la série Les experts ou dans NCIS. Ça te parle 😊 ? En somme, ils font preuve d’une vigilance aiguisée ainsi que d’une grande minutie. Des aptitudes dont nous les IDE, faisons également preuve à nos postes !

reconversion après infirmière police policier

Quels sont les prérequis pour envisager ce type de reconversion ?

Pour passer du métier d’infirmier à un poste dans la police, tu dois tout d’abord être ouvert à l’idée de modifier profondément ton quotidien professionnel. Car entrer dans les forces de l’ordre implique de quitter le milieu hospitalier et de mettre de côté les soins infirmiers. Tu devras aussi faire preuve de solides motivations pour accéder à la formation et la mener à bien.

L’infirmière qui entame sa reconversion pour entrer dans la police doit en outre disposer d’une bonne condition physique et d’un bon équilibre psychique. Elle doit également être prête à continuer à vivre en horaires décalés.

Enfin, Omar explique que les postures professionnelles des soignants et des membres des forces de l’ordre présentent certaines similitudes : « Selon moi, il y a plusieurs compétences communes aux professions d’infirmier et de policier. La gestion du stress, l’adaptabilité, le sens du relationnel ou l’aptitude à travailler en équipe par exemple. Le policier - ou le futur policier d’ailleurs – est altruiste car il fait ce métier pour protéger et aider. On l’est forcément quand on est IDE à la base et il faut le mettre en avant pour intégrer la police. »

Les notions de service, d’engagement et de relations humaines sont donc essentielles.

Comment procéder pour mener à bien sa reconversion et entrer dans la police après infirmière ?

L’accès aux formations de gardien de la paix, d’officier de police et de technicien de la PTS est subordonné à la réussite d’un concours d’entrée comprenant plusieurs épreuves de sélection (admissibilité, préadmission, admission, des termes qui te rappellent sûrement quelques souvenirs !). Les conditions d’inscription varient selon le poste visé et le type du concours (tu as notamment la possibilité de t’inscrire au concours interne de gardien de la paix si tu œuvres au sein de la fonction publique hospitalière depuis plus de 4 ans). Je t’invite à consulter le site de la police nationale qui regroupe toutes les informations nécessaires.

Omar nous explique concrètement comment il a procédé pour devenir officier de police : « J’ai intégré l’IFSI en 2010 après avoir passé mon baccalauréat. Je faisais donc partie des étudiants en soins infirmiers de la nouvelle réforme, qui obtenaient le grade de licence à l’issue de la formation (2013). Avoir un bac + 3 est indispensable pour s’inscrire au concours. Il faut aussi être âgé de moins de 35 ans, être médicalement apte et présenter un casier judiciaire conforme. Le concours est sélectif mais avec une préparation rigoureuse et une bonne dose de motivation, tout est possible ! On entre ensuite à l’école de police pour une durée de 18 mois, période pendant laquelle on est rémunéré. »

reconversion après infirmière police policier

A quel salaire net peut-on prétendre ?

Actuellement en formation pour devenir officier de police, Omar perçoit chaque mois 1391 €. Une fois en poste, sa rémunération mensuelle s’établira à 2433 €. En fin de carrière, elle avoisinera les 5100 €.

Un gardien de la paix gagne 1442 € net dès son entrée à l’école de police. Lors de sa prise de poste, il percevra 2092 €, puis, 3533 € à la fin de sa carrière.

Un technicien de la PTS débute à 2170 €. En tant que technicien en chef expérimenté, il peut évoluer jusqu’à 3275 € par mois !

Quels sont les débouchés ?

La police nationale offre de nombreuses opportunités d’évolution de carrière et permet une réelle ascension professionnelle. Après plusieurs années d’expérience, un technicien en chef de la PTS peut par exemple s’inscrire au concours d’ingénieur. En tant qu’officier, Omar pourra être promu capitaine puis commandant de police, ou tenter le concours interne de commissaire. Les gardiens de la paix ont également de belles perspectives. Ils peuvent évoluer vers les postes de brigadier, brigadier-chef, puis major. Après 4 années de service, les gardiens de la paix peuvent aussi s’inscrire au concours d’interne d’officier de police.

Enfin, Omar rappelle qu’un policier peut se spécialiser : « On peut rejoindre des unités spécialisées. Je pense par exemple aux brigades d’intervention (BRI, BAC, RAID, etc.). Certains policiers parviennent à allier passion et vie professionnelle, en intégrant des brigades cynophiles ou équestres, en devenant motard, plongeur, secouriste en montagne… En toute objectivité, entrer dans la police après avoir été infirmier ou infirmière, c’est une belle reconversion. Je recommande à tous ceux qui hésitent de mettre leurs craintes de côté et de se lancer dans l’aventure ! »

Reconversion après IDE police policier

Toi aussi, tu aimerais entamer ta reconversion et entrer dans la police après avoir été infirmière ? Ou tu envisages de te reconvertir dans un tout autre secteur ? Infirmière Reconversion t’accompagne vers la concrétisation de ton projet professionnel. Réserve dès maintenant ton rendez-vous téléphonique, gratuit et sans engagement. Notre programme est éligible au Compte Personnel de Formation (CPF).

Quelles sont les formations éligibles au CPF ?