Réussir sa reconversion professionnelle quand on est infirmière : Les 5 erreurs à ne pas faire

  • Conseils pratiques de reconversion pour les infirmières
  • 06 Janvier 2021
  • 1 commentaire

La reconversion quand on est infirmière est une entreprise complexe, qui comporte bien des risques : quitter l’environnement connu de l’hôpital et des soins pour un nouvel horizon avec son lot d’incertitudes est source d’inquiétudes, et c’est bien normal. Je l’ai vécu moi-même il y a 10 ans et surtout, j’ai accompagné de nombreuses infirmières qui ont tenté auparavant de se reconvertir seules ou bien qui ont fait appel à des professionnels n’ayant aucune expérience personnelle de reconversion. Et bien elles étaient toutes au point mort : Retour à la case départ, ne touchez pas 200€ ☹

Forte de 10 années dans l’accompagnement au changement d’entreprises du CAC40 mais aussi de mon expérience dans les bilans de compétences infirmiers, je te propose donc cet article afin de te partager les 5 erreurs à éviter pour réussir sa reconversion après infirmière.

 

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une reconversion qui n’est pas réussie ?

Et bien c’est une reconversion qui n’offre pas la satisfaction attendue ou tout simplement une reconversion qui n’a pas abouti : c‘est à dire qui ne débouche pas sur une embauche ou un projet clairement défini avec des objectifs, des échéances et des moyens mis en œuvre. C’est le cas d’Isabelle que j’ai accompagné il y a quelques mois. Elle s’est lancée dans une formation en décoration d’intérieur pour se rendre compte que ce n’était pas pour elle « J’aurais aimé avoir quelqu’un qui me dise en toute bienveillance : Même si tu es passionnée par la déco, ce métier ne correspond pas à tes choix de vies et à ce que tu souhaites retrouver dans un travail : ne plus avoir de stress, travailler seulement la semaine, avoir une stabilité financière ». C’est justement ce que je prends le temps de faire à travers mes accompagnements et les outils que j’ai déployé : Comprendre les besoins de l’infirmière et m’assurer à chaque étape du bilan que le projet de reconversion qu’on construit ensemble est pertinent, aligné et en adéquation avec ses besoins professionnels et personnels préalablement identifiés. Cela permet d’éviter les déconvenues de cet ordre.

 

Erreur 1 : Le projet unique ou projet d’urgence

Hand, Sea, Water, Wave, Clouds, Help, Save, Drowning

Une des grandes erreurs de la reconversion est de se lancer dans un projet unique sans avoir de filet ou de plan B, voir C. Se focaliser sur une seule idée et refouler toutes les autres sans même les explorer est en effet bien dangereux. C’est surtout une fausse bonne idée avec in fine, le risque d’exploser en plein vol. Démissionner un peu rapidement de son poste en clinique, abandonner son cabinet sur un coup de tête, ignorer les signes de l’épuisement professionnel ou attendre les derniers mois de chômage ou de dispo pour réfléchir à un projet de reconversion,… Voici le meilleur moyen pour se rajouter une pression importante, qui nuit à une réflexion éclairée et qui va t’apporter du stress, de la peur, des idées envahissantes au moment de t’endormir et des pensées contre-productives. Si ta petite voix intérieure te dit « Il va falloir que je trouve, et vite », tu es bien en train de foncer tête baisser : alors il faut le rectifier rapidement.

Mes conseils pour toi : Pose-toi, réfléchis, anticipe, ne refoule pas tes inspirations ou ta créativité en début de réflexion. Ecris tes idées et sélectionne en 2 ou 3. Identifie ensuite les étapes qu’il te faut atteindre pour arriver à ton objectif et analyse les risques et les atouts de chacune de tes idées avant de prendre une décision.

 

Erreur 2 : Le projet paresseux et court-termiste

Dog, Bulldog, Pet, Canine, Lying, Resting, Lazy, Tired

Nous sommes dans une société d’immédiateté et de facilité. Et oui, c’est humain, mais nous voulons tout, tout de suite et sans trop de contraintes, et il en va de même pour ton projet de reconversion, qui n’échappe pas à la règle. Cela peut prendre plusieurs aspects :

- Je veux me reconvertir tout de suite, là, maintenant

- Je veux LE job fait pour moi, qui répond à tous mes critères

- Je ne veux pas prendre de risque

- Je ne veux pas que celà me coûte quoi que ce soit (financièrement, en temps, en énergie,...)

Désolée de vous dire que le job idéal et taillé sur mesure pour vous, obtenu sans huile de coude, je n’ai pas encore trouvé et je ne suis pas persuadée que cela existe 😊 Mais surtout, toutes ces demandes sont un magnifique aller simple vers…. l’échec. Ce que tu risques d’obtenir ? Une frustration énorme car c’est tout simplement impossible à trouver et surtout le risque d’être aveuglé par toutes ces pubs qui te promettent un job de rêve, une indépendance financière en travaillant seulement quelques heures par semaine, avec seulement une poignée d’heures de formation en ligne…. Je ris doucement !

 Mes conseils pour toi : Développe une vision long terme, pense à 3 mois, pense à 1 an, pense à 3 ans. N’aie pas pour objectif premier celui de t’économiser. Imagine-toi dans un diner avec tes amis les plus proches et ta famille, qu’aimerais-tu leur raconter de ta vie professionnelle à ces 3 horizons de temps là ? De quoi serais-tu le/la plus fièr(e) ? Laisse parler ton imagination et ce qui te fait vibrer réellement. Il sera temps ensuite d’analyser si tes envies les plus profondes sont réalistes, atteignables, et surtout comment.

 

Erreur 3 : Le projet miracle ou la fuite en avant

Nature, Waters, Flying, Adventure, Adler, Fantasy

 

Cette erreur est malheureusement une des plus fréquentes que j’ai rencontré chez les IDE. Cela se comprend facilement mais elle est pourtant redoutable. En attendant tout de la reconversion, en croyant coute que coute que c’est ce qui te sauvera de tes difficultés, de tes doutes, de ton burn-out, de ta CSI ou de tes collègues soignants qui sont des c*** et inconsciemment de tous tes autres problèmes personnels, tu risques une fois encore de tomber de haut, de connaitre la déception et la désillusion. Par exemple, si tu as des difficultés à t’affirmer face à ta cadre ou à refuser de travailler pour le 4ème week-end consécutif, il y a fort à parier que tu manqueras d’affirmation face à ton nouveau chef, et ce, même dans un autre contexte. Et c’est tout à fait naturel.

Bref, la liste des problèmes qu’on peut s’imaginer résoudre par un changement de métier est longue mais si tu oublies d’analyser et traiter en amont ces problèmes en question, tu ne fais que déplacer le problème et l’emporter avec toi. Et tu peux être sur(e) qu’ils te reviendront en pleine figure à un moment ou à un autre !

Mes conseils pour toi : Identifie tes forces comme tes faiblesses. Retrace les difficultés que tu as rencontré en tant qu’IDE, ce qui relève de ta responsabilité, ce qui relève du contexte ou des autres. Construis un projet réaliste et assure-toi que tes forces et tes points d’améliorations identifiés te permettront de réussir ce nouveau projet.

 

Erreur 4 : Le projet coup de chance

Clover, Clubs, Green Carpet, Background, Texture, Leaf

Se convaincre que la reconversion est une question de chance est très facile et rassurant. Si tu n’atteins pas ton objectif, tu pourras te dire que « c’est de la faute à pas de chance ». Remettre la réussite ou l’échec de ton projet à quelqu’un ou quelque chose d’autre, c’est comme confier les clés d’un engin à une force suprême qui n’existe pas, cela ne te mènera nul part. Le principe de reconversion-roulette russe est tout sauf sensé et raisonné.

Mes conseils pour toi : Réaliser que la reconversion est entre tes mains, qu’il te revient d’en préparer tous les aspects, de construire les étapes, les actions à mener, les besoins à prendre en compte, les dimensions à inclure,… Prendre ses responsabilité c’est risquer d’être aux commandes de ta réussite !

 

Erreur 5 : Le projet avorté

Baby, Snow, Abortion, Life, Light, Love, Embryo

Le projet avorté est celui qu’on garde au chaud, dans un coin de sa tête ou de son ordinateur ; Auquel on croit mais qu’on ne lance pas, qu’on ne concrétise pas et qui ne passe jamais à l’action. Ce projet qui nous excite et nous fait très très envie mais aussi qui nous paralyse, nous fait peur, nous empêche d’avancer et de poser le 1er pas.

Mes conseils pour toi : Ne te freine pas avant d’avoir commencé. Les gens et la vie te mettrons forcément des barrières, alors ne t’en mets pas toi-même. Donne-toi les moyens de réussir, sécurise ton projet en identifiant les risques et tes peurs et indique en face de chacun d’eux, ce que tu peux mettre en œuvre pour les sécuriser ou les limiter.

 

Quand on est infirmière, on n'a pas le droit à l’erreur, car elle peut être fatale. Prends-toi avec douceur et bienveillance car une erreur dans le cadre de la reconversion se rattrape beaucoup plus facilement que face à un patient. 😊 J’espère que cet article t’a été utile et qu’il t’aidera néanmoins à les éviter.

Au-delà des erreurs à ne pas faire, j’espère surtout que cet article comportera un risque terrible pour toi : celui de te construire une vie professionnelle deux fois plus heureuse !

 

Anne-Sophie M., Entrepreneure passionnée et fondatrice de Infirmière Reconversion

Ancienne infirmière (DE en 2006) ayant exercé dans de nombreux secteurs (dont la dernière année en tant que coordinatrice de soins), je me suis reconvertie dans les ressources humaines, la formation et l'accompagnement au changement et exerce aujourd'hui en tant que Directrice de mission dans un cabinet de conseil américain. Après près de 10 ans dans cette nouvelle vie, j'ai le recul pour dire que j'ai réussi ma reconversion, et qu’en alliant ces 2 expériences, je souhaite désormais faire profiter de cette double expertise toutes les infirmières qui se posent des questions et qui souhaitent à leur tour évoluer, sans savoir par où commencer, ni même où aller et quoi faire...

 

Et toi ? Seras-tu le(a) prochain(e) à oser la reconversion pro ? Découvre notre programme sur 8 semaines pour construire la vie pro qui te ressemble après infirmière​​​​​​