Devenir infirmière Asalée

  • Spécialisations et reprises d'études pour les infirmières
  • 14 Juin 2022
  • 3 commentaires

Bienvenue dans la communauté Infirmière Reconversion !

Dans cet article, je te présente une spécialisation peu connue : devenir infirmière Asalée. Pour ne rien manquer des actualités de la profession et découvrir de nombreux témoignages d’IDE en cours de reconversion, rejoins sans plus tarder notre groupe !

 

Actuellement infirmière à l’hôpital, en clinique ou bien en EHPAD, tu souhaites te spécialiser pour exercer ton métier dans un autre cadre ? Tu es ici au bon endroit ! Aujourd’hui, je te dis tout ce qu’il faut savoir sur une évolution plutôt méconnue : devenir infirmière Asalée. Pour l’occasion, j’ai repris contact avec Virginie, une soignante que j’ai accompagnée et qui œuvre désormais comme IDE Asalée.  Définition, prérequis, marche à suivre pour décrocher un poste, rémunération... Cette spécialisation n’aura plus de secret pour toi !

 

Ce que tu vas découvrir dans cet article :

  • En quoi consiste la profession d’infirmier Asalée ?
  • Infirmier Asalée et IPA : quelle différence ?
  • Quels sont les prérequis pour devenir infirmière Asalée ?
  • Comment procéder pour devenir infirmière Asalée ?
  • Quelle rémunération perçoit-on à ce poste ?

 

Devenir infirmière asalée reconversion

En quoi consiste la profession d'Infirmier Asalée ?


Asalée est l’acronyme d’Action de santé libérale en équipe. Il s’agit d’un dispositif créé en 2004 par un médecin généraliste des Deux-Sèvres, le Dr Jean Gautier. L’Asalée s’est rapidement transformée en association et s’est ensuite étendue à toutes les régions de France.

Les infirmières Asalée exercent au sein de cabinets médicaux de ville ou d’un centre de santé, en étroite collaboration avec les généralistes. Elles prennent en charge des patients atteints de pathologies chroniques et proposent notamment des séances d’éducation thérapeutique (ETP).

Lorsque le Dr Jean Gautier a fondé Asalée, il était animé par deux objectifs : faciliter l’accès aux soins de tous les patients et améliorer la qualité des soins prodigués. Ainsi, déléguer certains actes aux IDE permet :

  • une optimisation du temps de consultation pour le médecin ;
  • et un accompagnement complet pour le patient.

Virginie nous en dit plus sur son poste : « Les généralistes m’adressent certains patients souffrant de maladies chroniques : troubles cognitifs, diabète de type 2, BPCO, troubles cardiovasculaires… Mon travail s’organise autour de deux missions principales : l’éducation thérapeutique du patient et la réalisation d’actes délégués par le médecin. J’effectue des ECG, des tests de spirométrie, des tests de mémoire, j’examine les pieds des patients diabétiques, je prescris des examens biologiques… »

Et quand on lui demande pourquoi ce poste lui correspond, voici ce qu’elle nous répond : « J’apprécie tout particulièrement le fait d’avoir du temps alloué à l’écoute du patient. Je peux répondre à ses interrogations, le sensibiliser à certains aspects de sa pathologie, de son traitement, faire de la prévention. Auparavant, j’étais IDE en service de médecine, et ça me pesait vraiment de ne pas pouvoir prendre le temps nécessaire avec chaque patient parce que je devais enchaîner les soins. »

 

Infirmier Asalée et IPA : quelle différence ?


La fonction d’infirmier Asalée te fait peut-être penser à celle de l’infirmier en pratique avancée. Et pour cause, ces deux professionnels de santé collaborent étroitement avec les médecins généralistes. De surcroît, la création de ces postes tend à remplir les mêmes objectifs.

La principale différence entre les fonctions d’IDE Asalée et d’IPA, c’est la formation dispensée. En effet, l’IPA suit un cursus universitaire de 2 ans débouchant sur l’obtention d’un diplôme d’état et d’un grade de master.

L’infirmier Asalée est formé directement par l’association, lors de son embauche. Plusieurs modules sont au programme : pathologies, ETP, système d’information, compagnonnage… Ils sont souvent réalisés en e-learning ou à distance grâce à la mise à disposition d’une plateforme dédiée.

Devenir infirmière asalée reconversion

Quels sont les prérequis pour devenir infirmière Asalée ?


La fonction d’infirmier Asalée est susceptible de répondre à tes attentes si tu souhaites quitter le milieu hospitalier et t’investir en faveur de la médecine de ville. Tu souhaites évoluer de manière autonome (sans être isolée pour autant) tout en élargissant tes responsabilités ? Tu préfères éviter de retourner longuement sur les bancs d’un institut de formation ? Alors il y a de fortes chances que ce poste te convienne !

Virginie ajoute : « Pour devenir infirmière Asalée, il faut apprécier le travail d’équipe et adopter une posture réflexive. Outre le travail en collaboration avec le corps médical, on rencontre régulièrement les autres infirmiers Asalée de notre secteur. L’objectif de ces réunions est d’analyser nos pratiques. On en profite également pour se former sur un thème que l’on a préalablement choisi ensemble. C’est vraiment très enrichissant ! »

 

Comment procéder pour devenir infirmière Asalée ?


Les IDE qui souhaitent rejoindre l’association Asalée doivent déposer leur candidature auprès de cette dernière. L’association recrute des infirmiers salariés mais elle dédie également des postes à temps partiel aux IDE libéraux. Elle est très aidante et accompagne bien les IDE en quête d’informations pour devenir Asalée.

Rappelons que les futurs infirmiers Asalée doivent suivre la formation dispensée par l’association avant de prendre leurs fonctions.

Bon à savoir : l’association Asalée demande aux candidats de justifier d’une expérience professionnelle minimale de 3 ans. Certains postulants disposent parfois d’une formation complémentaire telle qu’un diplôme universitaire relatif à l’ETP ou bien un master mention Santé Publique parcours ETES (éducation thérapeutique et éducation en santé).

Devenir infirmière asalée reconversion

Quelle rémunération perçoit-on à ce poste ?


Le salaire net d’un infirmier Asalée employé par l’association oscille entre 1800 et 2400 €. Des primes sont également versées.

En règle générale, une IDE Asalée à temps plein travaille aux côtés de 4 ou 5 médecins. La collaboration se met en place progressivement, sur plusieurs mois. On parle souvent d’association avec des médecins généralistes, mais le dispositif s’ouvre également à d’autres spécialités. Ainsi, des IDE puéricultrices Asalée œuvrent en partenariat avec des pédiatres de ville.

Mentionnons que les IDEL ont le choix entre deux modes de rémunération. Elles peuvent facturer leurs honoraires à l’association selon une grille préétablie ou opter pour un système de vacation salariée à temps partiel.

Virginie témoigne : « Pour ma part, je suis salariée d’Asalée et ma rémunération avoisine les 2100 € net. J’en suis satisfaite dans le sens où j’ai des horaires classiques, je ne travaille pas les weekends ni les jours fériés. J’ai la sensation de profiter davantage de ma vie de famille tout en m’épanouissant à nouveau dans mon travail ! »

 

Toi aussi, tu aimerais devenir infirmière Asalée ? Ou tu envisages une tout autre reconversion ? Mon équipe et moi-même te proposons un accompagnement entièrement personnalisé afin de te guider dans ton projet d’évolution professionnelle. Réserve dès maintenant ton rendez-vous téléphonique, gratuit et sans engagement. Notre programme est éligible au Compte Personnel de Formation (CPF).

 

Quelles sont les formations éligibles au CPF ?